Montpellier : Découverte de tabac de contrebande caché chez un barbier derrière une porte dérobée

Montpellier : Découverte de tabac de contrebande chez un barbier

Une nouvelle opération contre les trafics de stupéfiants

La lutte contre les trafics de stupéfiants se poursuit à Montpellier, dans l’Hérault. Les policiers ont mené une opération mardi soir dans le quartier Gambetta, au cours de laquelle d’importantes quantités de tabac ont été saisies. Selon les services de police, des bar à chicha, une épicerie de nuit et même un barbier ont été visés.

Du tabac de contrebande caché derrière une porte dérobée

Le barbier en question avait mis en place un stratagème pour cacher le tabac de contrebande. En effet, les policiers ont découvert que derrière une porte dérobée se trouvait une réserve contenant une importante quantité de marchandises illicites. François-Xavier Lauch, préfet de l’Hérault, a également confirmé cette information en précisant que le barbier « stockait du tabac derrière cette fameuse porte secrète ».

Une importante saisie

Lors de la fouille de l’établissement, les forces de l’ordre ont mis la main sur 52 kg de tabac à chicha, 3,5 kg de cigarettes de contrebande, 504 pots de tabac à chiquer, 116 cachets d’un générique du Viagra et 9.100 euros en numéraire. Le préfet de l’Hérault a annoncé que le salon de barbier serait prochainement fermé administrativement.

Des sanctions à venir

Face à cette découverte, des sanctions seront prises à l’encontre des responsables de cet établissement. Outre la fermeture administrative, les personnes impliquées dans le trafic devront faire face à des poursuites judiciaires. Cette opération montre une fois de plus la mobilisation des forces de l’ordre dans la lutte contre les trafics illicites, qu’ils soient liés aux stupéfiants ou à d’autres produits prohibés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut