Le CBD en France : Peut-on en avoir dans nos poches ?

Le dilemme du CBD : On garde dans la poche ou pas ?

Le CBD fait le buzz !

Il semble que le CBD, autrement dit le cannabidiol, soit sur toutes les lèvres. Pourquoi ? Grâce à ses propriétés potentiellement bénéfiques pour notre bien-être. Mais une interrogation subsiste, aussi brûlante que la flamme d’un briquet sur un cigare cubain : « Le CBD, c’est autorisé à garder sur soi ou non ? » Pas de panique, cet article est là pour vous éclairer, sans allumer de joint !

Le cannabidiol, c’est quoi ?

Si on déchire le jargon scientifique, le cannabidiol, alias CBD, est une superstar du chanvre. Mais contrairement à son cousin le THC, le CBD n’a pas l’habitude de faire la fête dans notre tête.

On le retrouve sous divers costumes : huiles, gélules, crèmes, et même dans nos snacks préférés. Attention toutefois, car le bal du CBD n’est pas apprécié partout de la même manière. Chaque pays danse selon sa propre musique, donc avant de vous trémousser avec votre produit au CBD, vérifiez le code vestimentaire local !

En douce France, tout ce qui provient du chanvre, comme le CBD, est bienvenu, tant que ce dernier ne traîne pas avec plus de 0,3 % de THC.

Alors, on garde dans la poche ?

En France, avoir du CBD sur soi, c’est comme porter des chaussettes blanches avec des sandales. C’est légal, mais assurez-vous de suivre les règles du bon goût.

CBD et conduite : Pas de mixtape ici !

Sachez que conduire après une petite séance CBD, c’est courir le risque de voir vos vacances gâchées par la justice. Car si Madame la Justice détecte des traces de THC dans vos veines, elle pourrait ne pas apprécier, même si c’est grâce à votre petit flacon de CBD.

Le CBD en voiture : Comment le transporter sans fausse note ?

  1. Restez dans les clous : En France, tant que votre CBD provient du bon vieux chanvre et n’a pas trop flirté avec le THC, tout va bien.
  2. Gardez vos papiers : Assurez-vous d’avoir une preuve de ce que vous transportez, comme une facture ou un certificat.
  3. Attention au volant : Même si le CBD est plus cool que le THC, ne prenez aucun risque.
  4. Bien au chaud : Stockez votre CBD quelque part où il ne sera pas confondu avec d’autres substances moins friendly, comme dans le coffre.
  5. Soyez au courant : Si vous allez voir si l’herbe est plus verte ailleurs, renseignez-vous sur les règles locales concernant le CBD.

Voyager en mode CBD

Avant de prendre l’avion avec votre CBD, renseignez-vous ! Certains pays peuvent avoir une dent contre lui. Si vous êtes contrôlé, rappelez que votre CBD n’est pas un bandit.

Conseils pour un voyage tranquille :

  • Documents en règle : Gardez toujours une trace de vos achats.
  • Connaître pour mieux voyager : Les règles diffèrent d’un endroit à l’autre.
  • Jouez la coopération : En cas de contrôle, restez zen, le CBD est légal, montrez vos preuves et tout ira bien.

Quoi faire lors d’un contrôle policier ?

Savoir comment bien se comporter est essentiel. Voici quelques astuces :

  • Montrez votre preuve : Un reçu d’achat peut faire la différence.
  • Éclairez la situation : Poliment, expliquez que le CBD n’est pas la mauvaise herbe que certains imaginent.
  • Demandez des tests supplémentaires : Si le test est positif, exigez un examen plus précis.
  • L’emballage, c’est le message : L’emballage d’origine peut éviter bien des ennuis.

Les tests salivaires et le CBD

Les tests salivaires cherchent généralement le THC, le cousin pas très sage du CBD. Mais si votre produit CBD s’est un peu trop rapproché du THC, vous pourriez avoir quelques explications à donner. Alors choisissez bien votre produit pour ne pas avoir de mauvaises surprises !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut