Corse : la hausse vertigineuse du prix des cigarettes, explications et conséquences

Corse : une augmentation considérable du prix des cigarettes


Depuis le 1er janvier, le prix des cigarettes a augmenté en France, et cette hausse est encore plus importante en Corse. En plus de la hausse nationale, les cigarettes coûtent 50 centimes à un euro de plus sur l’île, dans le cadre d’un « alignement progressif » des prix sur le continent. Cependant, cette augmentation n’est pas bien accueillie par les buralistes corses, qui voient également leur commission diminuer.


La fin d’une niche fiscale avantageuse pour la Corse


Cette situation s’explique par une vieille niche fiscale du Code des impôts, instaurée par Napoléon Bonaparte en 1811. Cette mesure visait à compenser les spécificités liées à l’insularité de la Corse, et permettait une réduction de 25% du prix des cigarettes sur l’île. Cependant, le gouvernement a décidé de mettre fin à cet avantage, entraînant une perte de recettes fiscales évaluée à 26 millions d’euros par an.


Des conséquences économiques importantes


Les conséquences de cette augmentation du prix des cigarettes sont déjà visibles en Corse. Les buralistes font état d’une baisse des ventes de 17% en 2022 et de 25% l’été dernier. Cette situation est préoccupante pour les débitants, notamment pendant la saison touristique. Auparavant, les touristes français représentaient près de 40% de leur activité, mais la concurrence avec la Sardaigne, où le prix des cigarettes est moins élevé, rend cette clientèle moins présente.


Des inquiétudes pour l’avenir des buralistes corses


Face à cette situation, de nombreux buralistes corses s’inquiètent pour l’avenir de leur activité. Seulement 86 sur 215 auraient engagé la transformation de leur boutique en s’appuyant sur le fonds de soutien national déployé par l’État. Malgré leurs efforts pour diversifier leur offre et proposer d’autres produits, le tabac représente toujours plus de la moitié de leur chiffre d’affaires. Sans un moratoire sur la fiscalité, les buralistes estiment que la filière ne pourra pas survivre.


Des enjeux financiers importants pour la Corse

Aerial view of Corsica's vibrant financial district with tall polished buildings
Corse : la hausse vertigineuse du prix des cigarettes, explications et conséquences 2


Au-delà des conséquences économiques, l’harmonisation des prix du tabac en Corse soulève des enjeux financiers considérables. En effet, contrairement à la France continentale où les droits de consommation sur le tabac sont reversés aux organismes de Sécurité sociale, en Corse, ces taxes sont perçues par la Collectivité de Corse. Ainsi, en 2022, ces recettes ont représenté 153 millions d’euros, soit 17% du budget de la région.


Des controverses et une demande d’harmonisation progressive


La question de l’harmonisation des prix du tabac en Corse fait l’objet de controverses depuis longtemps. La double tarification pratiquée sur l’île a déjà été condamnée par la Commission européenne. De plus, les médecins s’inquiètent de la surreprésentation du cancer du poumon en Corse. Selon l’agence régionale de santé, le nombre de décès dû à cette maladie est 25,7% plus élevé que la moyenne nationale.


Face à ces enjeux, la majorité nationaliste qui dirige la région a proposé un « échelonnement dans le temps de la mise à niveau des prix pratiqués en Corse ». Ils demandent également un plan d’aide spécifique aux buralistes de l’île et une compensation pour toute perte de recettes fiscales. Cette demande est actuellement entre les mains du gouvernement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut